Le livret A (livret Bleu au Crédit Mutuel) est notamment adapté pour se constituer une épargne de précaution, sans contrainte de rythme ni de durée, récupérable à tout moment. Il peut aussi servir à capitaliser des sommes dans l'attente de la réalisation d'un projet, ou à placer des rentrées d'argent (donation, bonus ou prime, indemnité de licenciement...).

Placement sûr et liquide, le livret A est actuellement boudé par les épargnants, en raison de son très faible rendement.

Pour qui ?

Le livret A peut être souscrit par toute personne physique, majeure ou mineure, et par certaines personnes morales (en particulier les associations). Une même personne ne peut détenir qu'un seul livret A. Il est impossible d'ouvrir un livret A en compte joint.

Le profil type

Le Livret A draine un large public. Il consitute souvent la première étape de la constitution d'une épargne, en raison de ses différents avantages : placement sans risque, fonds disponibles à tout moment, grande souplesse d'utilisation, ue rémunération défiscalisée.

ATTENTION

Les intérêts sont calculés à la quinzaine. Un versement réalisé entre le 1er et le 15 ne commence à produire d'intérêts qu'à partir du 16 ; un versement réalisé entre le 16 et la fin de mois ne produit d'intérêts qu'à partir du 1er jour du mois suivant.Pour un retrait effectué du 1er au 15, les intérêts s'arrêtent au dernier jour du mois précédent ; pour un retrait effectué du 16 à la fin de mois, les intérêts sont comptabilisés jusqu'au 15.Il vaut mieux, pour maximiser ses intérêts, ou n'en pas perdre inutilement, faire un versement le 15 ou à la fin du mois ; et faire un retrait le 1er ou le 16 du mois.

Le plafond d'investissement

Les dépôts sont plafonnés à 22 950 euros pour un particulier depuis janvier 2013 (76 500 euros pour une association). Une fois ce plafond atteint, il n'est plus possible de procéder au moindre versement. Seuls les intérêts peuvent encore créditer le livret au delà du plafond.

Les particularités

1/ La plupart des banques ont fixé un minimum de 10 ou de 15 euros, à la fois pour le dépôt initial, le solde, un retrait ou un versement sur le livret A. Ce minimum est de 1,5 euros à La Banque Postale.

2/ Versements et retraits sont libres.

3/ Le Livret A n'ouvre pas droit à une carte de paiement ni à un chéquier. Mais il peut lui être associé une carte de retrait.

4/ Les intérêts reçus au titre du Livret A ne sont pas à reporter sur la déclaration de revenus.

5/ Le fonctionnement du Livret A est gratuit. Il ne peut y avoir de frais d'ouverture, de clôture, ni de gestion.

Quel rendement ?

Le taux de rémunération annuel est fixé à 0,75 % net depuis août 2015 (1 % précédemment).  Il s'agit d'un rendement net : les intérêts produits ne sont pas soumis à l'impôt sur le revenu ni aux prélèvements sociaux.

Cette rémunération défiscalisée est à comparer à celle de l'assurance vie, dont le taux d'intérêt servi par les fonds en euros supporte différentes charges : frais sur versement, de gestion ou d'arbitrage, impôt sur le revenu ou taxation forfaitaire, prélèvements sociaux. En 2014, les fonds en euros ont rapporté en moyenne 2,5 % nets de frais de gestion, et de 2,11 % nets de prélèvements sociaux.

Le taux d'intérêt du Livret A est révisé par la Banque de France deux fois par an : le 15 janvier (pour une application le 1er février) et le 15 juillet (pour une application le 1er août). En cas de circonstances exceptionnelles (forte volatilité des marchés monétaires et de l'inflation), la Banque de France peut procéder à deux révisions supplémentaires : le 15 avril (pour une application le 1er mai) et le 15 octobre (pour le 1er novembre).

Depuis 2008, le taux du livret A résulte d'une formule de calcul intégrant deux éléments : le taux d’inflation (hors tabac) sur les douze derniers mois, augmenté d’un quart de point ; la moyenne entre les taux Euribor 3 mois et Eonia et le taux d’inflation. Parmi les deux indices on retient le chiffre le plus grand, arrondi au quart de point le plus proche.

Quelle fiscalité ?

Les intérêts du livret A sont entièrement exonérés d'impôt et de prélèvements sociaux.

Les sommes épargnées (y compris les intérêts acquis même encore non inscrits) entrent dans le patrimoine qui sert de base au calcul de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

Si vous détenez plus d'un livret A, vous vous exposez à deux sanctions : l'imposition des intérêts des livret(s) surnuméraire(s), avec application de pénalités de retard; une amende fiscale égale à 2 % de l’encours des livret(s) surnuméraire(s). Elle n’est pas recouvrée si son montant est inférieur à 50 euros.

LES +

La rémunération du Livret A est défiscalisée. Le produit est sans risque, simple et souple. Les versements et les retraits sont libres. Le capital est récupérable à tout moment, et il est garanti par l'État. Le seul risque serait une faillite de votre banque. Mais dans ce cas, vous bénéficiez de la garantie légale des dépôts (100 000 € par banque).

LES -

La capacité d'épargne est plafonnée (22 950 euros depuis janvier 2013). Cependant il est possible d'ouvrir des Livrets A pour ses enfants, et de compléter cette épargne avec d'autres livrets réglementés (notamment le Livret de Développement Durable).