L'information utile et les outils pratiques au service de vos intérêts
JE M'IDENTIFIE
Suivez-nous
MENU
Épargne > Assurance vie > Doper son assurance vie avec les unités de compte

Assurance vie : baisse des rendements, comment réagir ?

Le rendement des fonds en euros de l'assurance vie ne cesse de chuter depuis 20 ans. Il devrait tourner autour de 3 % en 2013, un peu moins en 2014. Nos conseils pour profiter d’un contexte plus favorable et améliorer la performance de votre contrat sur les 4 à 5 prochaines années, sans prise de risque excessive !

3/2/14 |
| | | | |

Des rendements en baisse
sur les fonds en euros

Si les fonds en euros ont fait le succès de l’assurance vie depuis de nombreuses années, ils sont moins bien armés pour affronter l’environnement économique actuel. Leur rendement, descendu à 3 % en moyenne pour 2013 (nets de frais de gestion, bruts de prélèvements sociaux), devrait encore diminuer légèrement cette année.

Autrement dit, leur rendement réel est quasi nul si on prend en compte l’inflation (1 % en 2013) et les prélèvements sociaux (15,5 % actuellement) ; il peut même devenir négatif pour les contribuables soumis à l’impôt sur la fortune.

L'assurance vie n'en reste pas moins un placement financier très intéressant pour les particuliers. Composante indispensable de toute stratégie patrimoniale, elle permet à la fois de se constituer une épargne qui reste disponible à tout moment et de transmettre un capital hors des contraintes successorales, en profitant d’un cadre juridique et fiscal unique très avantageux.

Vous avez intérêt à conserver votre assurance vie, ou à en ouvrir une si vous ne l'avez pas déjà fait. Vous devez aussi réfléchir aux moyens d’en améliorer la performance. Le tout sans sacrifier à un minimum de sécurité garantissant une croissance régulière et sure de votre capital.

Un contexte plus favorable
pour se diversifier

La méfiance des épargnants vis-à-vis des actions est aujourd'hui très forte, en raison des crises brutales et violentes intervenues depuis 2007 : subprimes, crise bancaire, récession, crise des dettes souveraines. Une telle succession d’éléments défavorables est exceptionnelle.

La situation est différente aujourd’hui. Certes, tous les nuages ne sont pas dissipés, la reprise économique est poussive et plusieurs pays suscitent encore des inquiétudes. Néanmoins la crise bancaire est jugulée, la zone euro n’a pas éclaté, la situation américaine s’est assainie, les taux d’intérêt restent très bas et les pays émergents redémarrent. Les actions sont pour beaucoup très raisonnablement valorisées. Tous ces éléments militent pour une poursuite du rattrapage qui s’est amorcé fin 2012 et poursuivi en 2013.

C’est donc le moment d’allouer une partie des sommes placées sur le fond en euros vers des supports d'investissement plus performants (des Sicav ou Fonds communs de placement) disponibles sur votre assurance vie sous forme d'unités de compte.

Se diversifier avec les unités de compte
de votre contrat

Si les fonds en euros restent incontournables pour les épargnants qui investissent avec un horizon court et les allergiques aux pertes, pour Dispofi,  il y a mieux à faire désormais avec les "unités de compte" de votre assurance vie.

Une unité de compte n’est rien d’autre qu’une Sicav ou un Fonds commun de placement, constitué de différentes classes d’actifs (des actions, des obligations, des valeurs monétaires…). Il en existe une multitude, qui sont loin d’avoir tous les mêmes résultats.

Sans garantie permanente - souvent sans garantie du tout -, les unités de compte ne sont pas sans risque. La valeur de certaines est susceptible de diminuer fortement en quelques jours, alors que d'autres sont plus stables. Mais elles semblent désormais plus prometteuses et, si vous avez un horizon de placement d’au moins 4 ans, elles ont de bonnes chances de rapporter plus que les fonds en euros.

Il n’est pas évident et parfois risqué pour l’épargnant non averti de faire le tri entre les différentes unités de compte de son contrat, de mesurer le degré de risques de chacune. C’est la raison pour laquelle vous êtes une large majorité à placer vos économies exclusivement sur les fonds en euros.

Dispofi vous aide...

Pour vous aider à augmenter votre rendement tout en maîtrisant les risques de perte, Dispofi vous propose une sélection d’unités de compte parmi les différentes catégories proposées en assurance vie.

Nous avons retenu des unités de compte qui ont fait la preuve de leur qualité de gestion, de leur régularité et de leur performance.

Deux allocations (ou portefeuilles) sont proposées, selon la période pendant laquelle vous pouvez bloquer votre épargne (au minimum 4 ans). Leur composition permettra d'absorber, dans la durée, les aléas de la conjoncture.

"Ambition-horizon 4 ans" et "Ambition-horizon 6 ans" devraient vous permettre, à moyen ou long terme, de surperformer le rendement des fonds en euros, tout en préservant votre capital. En 2013, ces portefeuilles ont enregistré une performance de +6,58% et +7,81%.

Vous recherchez une performance maximum ? Si vous acceptez une forte volatilité et le risque de pertes, vous pouvez miser directement sur les actions, sur un Plan d'épargne en actions, en complément de votre assurance vie.

PEA, le portefeuille actions de Dispofi pour 2014 >>

Les performances de notre PEA actions en 2013 >>

- Vous ne souhaitez pas vous diversifier ! -

Vous voulez dormir sur vos deux oreilles, sans stress, quelle que soit l’évolution des places financières. Vous souhaitez pouvoir récupérer l’intégralité de votre capital à tout moment. Alors conservez votre assurance vie investie sur le fonds en euros !

Vérifiez que vous disposez d'un contrat performant et peu gourmand en frais, faute de quoi votre épargne ne vous rapportera rien. Sinon, n'hésitez pas à souscrire une nouvelle assurance vie, et privilégiez les contrats vendus sur internet : ils sont actuellement les plus performants sur les fonds en euros et sans frais sur versements !

Conservez aussi votre ancienne assurance vie, pour profiter de son antériorité fiscale. Si elle a plus de 8 ans, vous pouvez procéder à des retraits sans subir l'impôt sur le revenu !

- Vous souhaitez vous diversifier ! -

Vous voulez améliorer votre performance sans prendre de risque excessif, et profiter de la reprise des marchés. Vous êtes prêt à bloquer votre épargne pendant 4 à 6 ans au moins, et à accepter des fluctuations à la baisse de la valeur de votre contrat. Alors procédez à une nouvelle répartition de votre épargne conforme à "Ambition-horizon 4 ans" ou à "Ambition-horizon 6 ans" !

Au choix, vous pouvez placer une partie de vos avoirs déjà investis en assurance vie sur les unités de compte sélectionnées (par arbitrages), ou réaliser de nouveaux versements vers ces unités de compte. Dans tous les cas, vous conserverez au moins 40 % de votre épargne sur le fonds en euros de votre contrat.

Notre sélection s'adresse à tous. Si l’une des unités de compte préconisée n’est pas disponible chez votre intermédiaire, nous vous indiquons, pour la remplacer, une unité de compte "joker" que l’on trouve facilement dans les contrats destinés au grand public...

Auteur : Joël Freymond et Eric Leroux
Journalistes Financiers