L'information utile et les outils pratiques au service de vos intérêts
JE M'IDENTIFIE
Suivez-nous
MENU
Epargne > PEA > Pourquoi investir sur les marchés actions ?

Pourquoi investir en actions ?

Ces dernières années, les épargnants ont fui les actions pour investir sur des placements moins risqués type obligations ou fonds en euros de l'assurance vie. Un choix gagnant qui leur a permis d'allier rendement et sécurité. Aujourd’hui, la situation n’est plus la même. Les rendements obligataires et monétaires sont tombés à un niveau historiquement bas, au point que le pouvoir d’achat de votre capital n’est plus préservé ! Alors que faire ?

 

On peut certes penser à la pierre - les Français en sont friands -, mais compte tenu de son prix très élevé dans les grandes villes, le rendement qu’elle offre n’est guère plus attrayant. Sans compter les problèmes de gestion d’un parc locatif, les défauts de paiement éventuels et les travaux à financer.

3/25/14 |
| | | | |

Et si c’était le moment de revenir
sur les actions ?

Pour maintenir et même accroître son capital, on est aujourd’hui obligé d’accepter une dose de risques. Elle peut être plus ou moins importante en raison des choix que l’on fait.

Actuellement, on peut parfaitement trouver en Bourse des actions dont le dividende offre un rendement annuel de 5% voire un peu plus, avec une éventuelle plus-value à moyen terme lors de la revente des titres.

Les épargnants qui accepteront de prendre davantage de risque en 2013 pourront s’intéresser aux valeurs de croissance. Leur dividende est certes plus faible que celui des valeurs de rendement mais les perspectives de hausse sont beaucoup plus importantes.

Un important potentiel de rattrapage

Le risque existe toujours qu’une aggravation de la crise fasse de nouveau plonger les marchés d’actions. Mais ce n’est pas le scenario le plus probable d’après l’évolution des indicateurs économiques. En outre, la plupart des mauvaises nouvelles passées et possibles sont déjà intégrées dans les cours. Rappelons que l'indice CAC40 valait près de 7000 points en septembre 2000, et encore 6100 points en juillet 2007, juste avant la crise. Il dispose encore d’un important potentiel de rattrapage à l’horizon de 2 à 3 ans.

Même si, pour les plus méfiants, ce n’est pas un choix de conviction, l’investissement en actions semble s’imposer au moins par défaut en 2013.

Lisez l'article Actions, que faire en 2013 ? >>

Notre conseil pour 2013

Vous disposez d’un horizon de placement à long terme ? Vous vous intéressez à l’actualité des sociétés ? Alors l’acquisition de titres en direct dans un PEA, en privilégiant le rendement dans des secteurs en croissance, est probablement une stratégie gagnante sur 4 à 5 ans.

Ne soyez plus seul face à votre épargne

Dispofi fera le point régulièrement sur les valeurs qu'elle a sélectionnées pour votre PEA, et vous indiquera les arbitrages à réaliser en fonction de l'évolution des places financières mondiales. L'objectif : battre le fameux indice CAC 40 dès 2013.

Inscrivez-vous à notre Newsletter Épargne >>

Pour aller plus loin...

Face à un monde en pleine mutation sur le plan économique et financier, difficile pour les particuliers d'y voir clair et de faire les bons choix pour leur épargne.

Rendements en baisse, fiscalité en hausse, menaces sur la zone euro, crises des dettes souveraines...

Dispofi fait le point sur ce nouvel environnement fait d'incertitudes et vous guide pour prendre les bonnes décisions en 2013.