L'information utile et les outils pratiques au service de vos intérêts
JE M'IDENTIFIE
Suivez-nous
MENU
Epargne > PEA > Actualité des actions sélectionnées pour votre PEA à fin septembre 2013

Actualité bourse : un verre à moitié plein

Malgré les mesures de rigueur engagées par les grands pays pour lutter contre leur surendettement, l’économie mondiale semble prête à repartir de l’avant. La politique toujours très accommodante des banques centrales permet le maintien des taux d’intérêt à des niveaux très bas, et le prix des matières premières est revenu dans des limites raisonnables. Un environnement qui offre de belles perspectives pour les sociétés que nous avons sélectionnées pour votre PEA...

 

A lire aussi : PEA : notre portefeuille actions >>

PEA Actions : nos performances au 30 septembre 2013 >>

4/2/14 |
| | | | |

Le léger ralentissement observé en Chine est en partie compensé par le dynamisme des Etats-Unis. En Europe, des frémissements de reprise se font sentir, et même dans les pays périphériques les plus fragiles, de premiers signes encourageants se manifestent.

Tout n’est pas réglé. La situation de nombreux Etats reste préoccupante et le rétablissement des grands équilibres prendra du temps. Le chômage reste à un niveau élevé. Mais on peut imaginer que le pire de la et même des crises successives est derrière nous.

Les investisseurs internationaux ne s’y sont du reste pas trompés. Après s’être retirés massivement des pays émergents alors en surchauffe puis du vieux continent, craignant un éclatement de la zone euro, ils avaient joué pour beaucoup, et avec succès, la carte américaine.

Maintenant que Wall street caracole à ses plus hauts niveaux historiques, ils s’intéressent de nouveau à l’Europe. Cet important flux de capitaux explique en grande partie la hausse enregistrée cet été. Comme nous l’avions indiqué, les Bourses anticipent généralement de 6 mois  le début de la reprise.

C’est bien ce qui s’est passé cette fois encore. Sur la place de Paris, après la forte hausse enregistrée depuis le début de l’année, une pause salutaire est en cours. Elle ne remet pas en cause notre confiance pour les prochains mois.

Enfin, même si ce thème d’investissement n’est plus à la mode, on aurait tort de se désintéresser des pays émergents. Ils pourraient réserver de bonnes surprises en 2014.

Tableau de bord

 

Inflation sur un an glissant : +0,9% (en août)
Taux Livret A : 1,25%
Taux Livret Développement durable : 1.25%
Taux Livret Epargne populaire : 1,75%
Emprunt d’Etat à 10 ans : 2,1432%
Emprunts secteur privé à plus de 7 ans : 2,71%
Actions (indice CAC40) depuis le 1.1.2013 : +14,9% (au 26/09)

Air Liquide

Après un premier semestre en demi-teinte, une amélioration des comptes est espérée sur la seconde partie de l’année. Le PDG Benoît Potier s’attend à une nouvelle hausse du bénéfice net en 2013. Le groupe pourrait céder sa participation de 66% dans Anios qui produit des gels hydroalcooliques. Il vient de se renforcer au Mexique, qui connaît de belles perspectives de croissance. Les analystes de Deutsche Bank sont positifs sur la valeur avec un objectif de 115 euros.

L'avis de Dispofi : le retard pris sur le CAC 40 depuis le 1er janvier devrait être comblé d’ici fin 2013 début 2014.

Christian Dior

Le groupe va racheter jusqu’à 550 000 de ses propres actions d’ici le 27 novembre. Ce programme fait suite à celui du printemps dernier qui portait déjà sur 600 000 titres. De quoi augmenter le bénéfice net par action et renforcer le contrôle de Groupe Arnault. Sa filiale LVMH, dont la branche Mode et Maroquinerie semble repartir de l’avant, vient de prendre le contrôle du jeune et très prometteur créateur britannique de chaussures de luxe Nicholas Kirkwood.

L'avis de Dispofi :la croissance moins forte dans les émergents est compensée par la reprise aux USA et en Europe.

Essilor International

Après un premier trimestre marqué par une hausse des profits, le PDG Hubert Sagnières a révisé en très légère baisse ses prévisions d’activité pour l’ensemble de l’exercice. Il table désormais sur une croissance des ventes proche de 7% avec une rentabilité élevée. Dès l’an prochain, le groupe bénéficiera de sa montée au capital de Transitions Optical, leader mondial des verres photochromiques.

L'avis de Dispofi :le titre consolide actuellement la forte hausse enregistrée ces dernières années mais reste un superbe véhicule pour jouer la croissance du marché mondial de l’optique.

Gemalto

Le leader mondial des cartes à micro processeur continue à accumuler les succès. Retenu pour la réalisation du permis de conduire électronique français, il va aussi fournir une solution intelligente de réseau d’énergie en Amérique Latine, et sa solution LTE a été adoptée par Net-Tech Wireless pour ses applications 4G. Enfin, il vient de lancer la carte Cinterion destinée au développant des objets communicants. Seule déception, sa solution de paiement sans contact n’a pas été intégrée au nouvel i-Phone d’Apple. Mais ce n’est que partie remise tant la supériorité de ses technologies s’impose dans le monde entier.

L'avis de Dispofi : son avance technologique lui ouvre des perspectives prometteuses dans de très nombreux secteurs à l'échelle mondiale.

Pernod Ricard

Le leader mondial des vins et spiritueux présentera le 24 octobre ses objectifs pour l’exercice 2013/2014.  L’amélioration de sa situation financière a conduit l’agence américaine Moody’s à réviser sa perspective de note de stable à positive.  Le groupe continue à attirer les investisseurs internationaux. La société Massachusetts Financial Services vient de franchir le seuil de 5% du capital à la suite d’achat de titres sur le marché.

L'avis de Dispofi : le potentiel des marques Premium du groupe comme la vodka Absolut (plus de 11 millions de caisses de 9 litres vendues en un an !) demeure très important. Le désendettement en cours lui donnera plus de latitude pour poursuivre ses acquisitions.