L'information utile et les outils pratiques au service de vos intérêts
JE M'IDENTIFIE
Suivez-nous
MENU
9/12/15

Réduisez vos impôts et épargnez pour la retraite : le Perp ?

Grâce au Perp, vous pouvez épargner pour vos vieux jours tout en réduisant vos impôts. Mais d'autres placements, comme l'assurance vie, sont aussi d'excellents moyens de préparer votre retraite. Principale différence, ces placements n'offrent aucun avantage fiscal au départ, mais les revenus servis à la sortie ne sont pas fiscalisés, contrairement à ceux issus d'un Perp. Alors, comment faire votre choix?

9/12/15
| | | | |

Quels choix pour votre épargne retraite?

Aujourd’hui, vous pouvez réduire vos impôts grâce aux sommes placées sur un Plan d’épargne retraite populaire (Perp), et vous constituer ainsi un complément de revenus à percevoir à l’heure de la retraite. Mais est-ce le bon choix ? La réponse dépend à la fois de votre situation fiscale - présente et à venir - et de votre statut professionnel.

Votre situation fiscale d'abord... le Perp offre des possibilités de défiscaliser une partie de vos revenus pendant la phase d’épargne, en contrepartie de quoi il est fiscalisé à la sortie.

Il est donc surtout adapté aux contribuables désireux de réduire leurs impôts pendant leur vie active et qui verront leur taux marginal d'imposition baisser une fois en retraite.

Si vous n'êtes pas dans cette situation, il vaut peut-être mieux diriger votre épargne retraite vers un placement à long terme sans avantage à l'entrée, mais qui vous permettra de percevoir des revenus défiscalisés à la sortie. Une assurance vie, par exemple !

Votre statut professionnel ensuite... D'autres produits d'épargne retraite individuels défiscalisants concurrencent le Perp : le régime Préfon pour les fonctionnaires, les contrats Madelin pour les indépendants... Ils fonctionnent sur le même principe, mais les sommes que vous y placez peuvent vous permettre de réduire davantage vos impôts, et le montant de rente servi à la sortie est mieux garanti.

Si vous êtes salarié, entrepreneur individuel ou dirigeant de société et avez accès à un Plan d'épargne pour la retraite collectif (Perco) au sein de votre entreprise, vous devez également comparer son intérêt par rapport aux solutions d'épargne retraite individuelles type Perp ou Madelin. Il ne s'agit pas exactement des mêmes produits, l'argent versé sur un Perco ne procurant aucune réduction d'impôt. Mais votre employeur peut y verser une épargne complémentaire et la fiscalité à la sortie est plus douce...

Le Perp, pour réduire vos impôts aujourd’hui!

En fonction des revenus professionnels que vous déclarez chaque année, le fisc calcule, pour chaque membre de votre foyer fiscal, le plafond d'épargne retraite auquel il a droit l'année suivante. Ce plafond représente le montant maximal des sommes épargnées sur un Plan d’épargne retraite populaire (Perp) ou sur un produit assimilé (Préfon…) que vous pouvez déduire de vos revenus imposables.

Un produit dédié aux gros contribuables... La déduction de vos cotisations Perp vous procure une économie d’impôt d’autant plus importante que vous êtes lourdement imposé. Le Perp est donc fiscalement plus intéressant si vous êtes imposable dans les tranches hautes du barème de l’impôt sur le revenu, à 30 % ou à 41 % !

Vous n’êtes pas ou peu imposable ? Vous avez intérêt à privilégier d’autres produits financiers à long terme que le Perp pour vous constituer un capital en vue de la retraite. L’assurance vie est tout à fait adaptée à cet objectif : vos versements peuvent être placés sur des supports plus ou moins dynamiques selon votre horizon de placement ; les sommes récupérées une fois en retraite sont en grande partie exonérées d’impôt !

... qui paieront moins d'impôts à la retraite. La rente servie à la sortie (le Perp est liquidable principalement en rente viagère, pas en capital) est imposable dès le premier euro, comme une pension de retraite. Le Perp est donc à privilégier si vous pensez que votre taux marginal d’imposition baissera lorsque vous aurez cessé de travailler (parce que vous connaîtrez une baisse de revenus). Dans le cas contraire, mieux vaut envisager une autre solution d’épargne, faute de quoi vous perdrez une fois en retraite les économies d’impôt réalisés jusqu’à cette date !

Préfon, Madelin, Perco... quels arbitrages par rapport au Perp?

Tous les futurs retraités ont la possibilité d’ouvrir un ou plusieurs produits d’épargne retraite : mais alors que le Perp est ouvert à tous, d’autres placements sont réservés à des cibles plus restreintes.

Vous êtes fonctionnaire ou l’avez été. En cotisant au régime Préfon-Retraite, vous pouvez également préparer votre retraite tout en réduisant vos impôts. Jusqu’à fin 2012, vous disposez d’une enveloppe de déduction de vos cotisations plus généreuse que celle attachée au Perp !

Vous êtes indépendant. Les cotisations versées sur contrat Madelin (régime de retraite facultatif ou contrat d’épargne retraite) par les commerçants, artisans et professions libérales sont déductibles directement de leurs revenus professionnels, dans des proportions beaucoup plus importantes que celles versées sur un Perp…

Votre employeur a mis en place un Perco. Le plan d’épargne pour la retraite collectif (Perco) est un dispositif d’épargne salariale qui permet aux salariés et assimilés de se constituer un portefeuille de titres en vue de leur retraite. Principaux atouts : l'entreprise peut compléter votre effort d’épargne en effectuant des versements complémentaires ; la rente servie à la retraite est moins imposable que celle issue d’un Perp, et il est possible d'en sortir en capital.

Épargne retraite… ou assurance vie ?

Le choix du placement adapté pour vous constituer un revenu complémentaire à la retraite doit donc tenir compte des économies d'impôt qu'il est susceptible de vous apporter... mais pas que !

Vous souhaitez réduire vos impôts pendant la phase d'épargne. Vous devez choisir un produit d'épargne retraite individuelle et facultative type Perp, Préfon ou Madelin. En contrepartie, les revenus perçus une fois en retraite seront imposables !

Vous souhaitez toucher un revenu exonéré une fois en retraite. Vous devez choisir un produit d'épargne à long terme qui offre des possibilités de gestion plus ou moins sécurisées en fonction de votre horizon de retraite. En clair, vous devez souscrire une assurance vie! En contrepartie, vos versements ne vous ouvriront droit à aucune réduction d'impôt !

Le régime fiscal ne fait pas tout ! Certaines différences notables distinguent les produits d'épargne retraite de l'assurance vie. Liquidité du placement, rendement, modalités de sortie en rente ou en capital, sécurisation des revenus servies à la retraite, transmission de l'épargne constituée à vos proches... vous devez comparer les avantages et les inconvénients de chaque formule avant de faire votre choix !

Auteur : Olivier Puren
Responsable éditorial